DE MATTIA-VIVIÈS Monique

Professeure des universités

Professeure des universités

Grammaire et linguistique anglaises

Présidente d’honneur de la Société de Stylistique Anglaise

Responsable du thème “Style(s) et représentation(s) : l’inévitable sujet” (programme D)

Coordonnées de contact :

Domaines de recherche

  1. Grammaire didactique : transmission de la recherche fondamentale en grammaire anglaise.
  2. Linguistique et stylistique anglaises, discours rapporté, notamment discours indirect libre. Syntaxe et syntaxe mensongère.
  3. Linguistique, psychopathologie, psychanalyse : langue maternelle et apprentissage d’une langue étrangère dans le cadre des Object-Relations Theories (Melanie Klein, Ronald Fairbairn, Harry Guntrip, Margaret Mahler, Donald Winnicott, John Bowlby, Otto Kernberg, Don Carveth).

Enseignements

Mes enseignements portent sur 3 domaines (en relation avec mes activités de recherche)  :

Grammaire linguistique optique recherche ; syntaxe et relations forme / sens. 

La grammaire de l’anglais offre de nombreux cas de déconnexions forme/sens. Certains phénomènes sont particulièrement concernés : le discours rapporté, et en particulier le discours indirect libre, le passif, la coordination, les verbes à montée, les clivées, la structure N of N, etc. 

Grammaire optique enseignement (transmission de la recherche)

En parallèle avec la rédaction des 3 ouvrages, Leçon de grammaire anglaise : de la recherche à l’enseignement (volumes 1, 2 et 3), mes enseignements se sont redirigés vers la transmission de la recherche fondamentale à des fins explicatives, à destination des futurs enseignants du second degré comme du supérieur.

Psycholinguistique (psychopathologie et linguistique)

Ce volet d’enseignement est issu d’une collaboration de 4 ans entre le LERMA (AMU) et le CAMSP (Centre d’Action Médico-Sociale Précoce) de l’hôpital Salvator à Marseille (service du Dr Jean-Luc Di Stefano, convention LERMA AMU / Salvator), fondée sur l’observation hebdomadaire d’enfants souffrant de dysphasies (voire d’aphasie), et sur une réflexion menée conjointement par le Dr Di Stefano dans le cadre de son séminaire « handicap et symptôme » et par Sara Greaves (Maître de conférences HDR au LERMA) et moi-même dans le thème A « Du trouble à la thérapie » du LERMA. Cet enseignement, qui s’appuie sur l’école anglaise de psychanalyse, notamment sur les travaux de John Bowlby (Attachment theory), vise à éclairer les enjeux psycho-affectifs qui entrent en ligne de compte dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Il s’interroge sur les difficultés d’acquisition d’une langue étrangère, notamment des sons d’une langue étrangère, dont la racine remonterait à l’apprentissage de la langue maternelle et au renoncement qu’elle implique à l’infinité de sons que l’enfant est capable de produire. L’hypothèse sous-jacente à ce cours est que l’apprentissage d’une langue étrangère réactive une séparation d’avec un premier état de la langue maternelle et, in fine, d’avec le primary caregiver de l’enfant, statistiquement la mère.

Un ouvrage, co-dirigé par Sara Greaves et moi-même et issu de nos recherches communes, paraîtra en novembre 2021 : Language Learning and the Mother tongue. Multidisciplinary Perspectives, Cambridge University Press. Il réunit, outre nos travaux de recherche, un ensemble de contributions dans les domaines de la psychiatrie, de la neurologie, de la psychanalyse, de la philosophie du langage et de la littérature.

Formation à la recherche

DEA de linguistique anglaise, 1990. Université de Provence, sous la direction du Professeur Paul Larreya.

Doctorat de grammaire anglaise, 1997. Le discours indirect en anglais contemporain. Approche énonciative (600p.). Université de Provence, sous la direction du Professeur René Rivara. Félicitations du jury.

Ce doctorat a donné lieu à un ouvrage publié :

2000. Le discours indirect en anglais contemporain. Approche énonciative. Aix-en-Provence  : Publications de l’Université de Provence. 385 pages.

Habilitation à Diriger des Recherches en linguistique anglaise, 2004. Université de Paris X – Nanterre, sous la direction du Professeur Jean-Jacques Lecercle. 

La monographie d’Habilitation a donné lieu à un ouvrage publié (Prix de la recherche SAES / AFEA 2007 (ex aequo)) :

2006. Le discours indirect libre au risque de la grammaire. Le cas de l’anglais. Préface de Jean-Jacques Lecercle. Aix-en-Provence : Publications de l’Université de Provence, 270 pages.

Carrière

 2007Professeur des Universités en Linguistique anglaise depuis 2007 (AMU). Classe exceptionnelle 1 depuis le 1/9/19.

1998-2007 : Maître de conférences en linguistique anglaise à l’Université de Provence.

Antérieurement :

1989-1998 : Chargée de cours, Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER), professeur détaché du second degré.

Synthèse des publications

Ouvrages individuels en grammaire et linguistique anglaises

  • 2000. Le discours indirect en anglais contemporain. Approche énonciative. Publications de l’Université de Provence. 384p.
  • 2006. Le discours indirect libre au risque de la grammaire. Le cas de l’anglais. Préface de Jean-Jacques Lecercle. Publications de l’Université de Provence. 246p. Prix de la recherche SAES / AFEA 2007 (ex aequo
  • 2018. Leçons de grammaire anglaise. De la recherche à l’enseignement : syntaxe (volume I). Préface de Pierre Cotte. Aix-en-Provence : Presses Universitaires de Provence, PUP. 750p.
  • 2019. Leçons de grammaire anglaise. De la recherche à l’enseignement : le groupe nominal (volume II). Aix-en-Provence : Presses Universitaires de Provence, PUP. 579p.
  • 2019. Leçons de grammaire anglaise. De la recherche à l’enseignement : le groupe prédicatif (volume III). Aix-en-Provence : Presses Universitaires de Provence, PUP. 465p.

Ouvrages coécrits

Acquisition de la langue étrangère, langue, langage et psychopathologie

2021. Sara Greaves & Monique De Mattia-Viviès (eds). Language Learning and the Mother tongue. Multidisciplinary Perspectives. Contributors : Boris Cyrulnik, Monique De Mattia-Viviès, Nathalie Enkelaar, Alain Fleisher, Sara Greaves, Georges-Arthur Goldschmidt, Jean-Jacques Lecercle, Yoann Loisel, Marie Rose Moro & Rameth Radjack. Cambridge : Cambridge University Press (à paraître).

Manuel de thèmes grammaticaux (niveaux L & M)

2003. Manuel de thèmes grammaticaux. En collaboration avec Georges Féraud et avec le concours de Lynn Blin. Paris : Ellipses, 143p.

Préface

2021. Préface de l’ouvrage Distorsions cognitivesformes, récits, imaginaires (domaine anglophone), à l’invitation de Nathalie Vincent-Arnaud et Blandine Pennec : Université Toulouse II – Jean Jaurès (à paraître).

Directions d’ouvrages collectifs 

  • 2008. La grammaire et le style : domaine anglophone. Numéro spécial du Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise 30. Monique De Mattia-Viviès (éd). Paris : Atelier Intégré de Reprographie, Université de Paris-X Nanterre. 
  • 2012. Les déconnexions forme / sens et la syntaxe dite mensongère. Numéro spécial de la revue E-rea, volume 9.2. Monique De Mattia-Viviès (éd.). 
  • 2019. De la recherche fondamentale à la transmission de la recherche. Le cas du discours rapporté. Monique De Mattia-Viviès (dir.). Revue E-rea, volume 17.2, automne 2019. 

Codirections d’ouvrages collectifs

  • 2001. De la syntaxe à la narratologie énonciative. Mélanges offerts à René Rivara. Monique De Mattia et André Joly (éds). Paris : Ophrys. 
  • 2004. Stylistique et énonciation : le cas du discours indirect libre. Numéro spécial du Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise. Gilles Mathis, Monique De Mattia-Viviès et Claire Pégon (éds). Paris : Atelier Intégré de Reprographie, Université de Paris-X Nanterre. 268 pages.
  • 2010. La Production et l’Analyse des discours. Numéro spécial de la revue E-rea (volume 8.1). Publication des Actes de la Journée d’Étude du 04 décembre 2009. Jacqueline Percebois, Isabelle Richard et Monique De Mattia-Viviès (dir.). 
  • 2013. L’ordre des mots dans l’espace de la phrase. Numéro spécial de la revue E-rea (volume 11.1). Monique De Mattia-Viviès et Bernard De Giorgi (éds). 
  • 2015. La syntaxe du discours direct. Numéro spécial de la revue E-rea. Grégoire Lacaze et Monique De Mattia-Viviès (éds). 

Codirections de numéros de revues (Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise / Études de Stylistique Anglaise

  • 2005. Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise 25, avec Gilles Mathis et Wilfrid Rotgé. Paris : Atelier Intégré de Reprographie, Université de Paris-X Nanterre. 
  • 2006. Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise 27, avec Manuel Jobert, Mireille Quivy, Simone Rinzler et Wilfrid Rotgé. Paris : Atelier Intégré de Reprographie, Université de Paris-X Nanterre. 
  • 2008. Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise 31. Monique De Mattia-Viviès & Simone Rinzler (éds). Paris : Atelier Intégré de Reprographie, Université de Paris-X Nanterre.
  • 2009. Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise 32. Simone Rinzler & Monique De Mattia-Viviès. Paris : Atelier Intégré de Reprographie, Université Paris Ouest – Nanterre La Défense.
  • 2011. Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise 34 (Études de Stylistique Anglaise ESA n°1). Monique De Mattia-Viviès & Simone Rinzler (éds). Paris: Atelier Intégré de Reprographie, Université Paris Ouest – Nanterre La Défense.

Chapitres d’ouvrages 

  • 2001. « Mrs. Dalloway de Virginia Woolf ou l’instabilité du discours rapporté ». De la syntaxe à la narratologie énonciative. Mélanges offerts à René Rivara. Monique De Mattia et André Joly (éds). Paris : Ophrys. (p. 227-264) (37p.)
  • 2006. « De la porosité des formes du discours rapporté aux cas de déconnexion forme / sens dans l’univers du récit ». Approche(s) linguistique(s) et/ou traductologique(s). Catherine Delesse (éd). Artois Presses Université, Collection Traductologie. (p. 29-52) (23p.)
  • 2021. ” Entering into Language and into Languages: from the Mother Tongue to the (M)other Tongue.” In Greaves & Monique De Mattia-Viviès (eds). Language Learning and the Mother tongue. Multidisciplinary Perspectives. Cambridge : Cambridge University Press (à paraître).

Autres publications

Articles dans revues internationales à comité de lecture 

1998. « A Propos de that et des frontières du discours indirect ». SIGMA-ANGLOPHONIA, 2. Toulouse : Presses Universitaires du Mirail. (p. 55-84) (39p.)

2003. « À propos des verbes factifs et du discours indirect libre ou enchâssé en contexte de récit ». ANGLOPHONIA-SIGMA 14. Nanterre : Presses Universitaires de Paris X-Nanterre. (p. 139-147) (8p.)

2009.  « The passive and the notion of transitivity ». Review of European Studies, Vol. 1, n°2. Jenny Zhang (éd). (p. 94-108) (14p.)

2010. « Du discours rapporté mimétique aux formes intrinsèquement hybrides ». ANGLOPHONIA-SIGMA 28/2010. Toulouse : Presses Universitaires du Mirail. (p. 151-180) (30p.)

2021. « La langue étrangère est-elle si étrangère?». (30p). Article soumis pour publication.

Articles dans revues nationales à comité de lecture 

1995. « Pour une approche énonciative du discours indirect en anglais contemporain ». Annales du Monde Anglophone, 2. Aix : Publication de l’I.R.M.A., Université de Provence. (p. 115-135) (20p.)

2003. « Discours indirect libre et effet de Discours indirect libre. Essai de formalisation énonciative ». Stylistique et énonciation : le cas du discours indirect libre. Numéro spécial du Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise. Gilles Mathis, Monique De Mattia-Viviès et Claire Pégon (éds). (p. 107-142) (35p.)

2004. « À propos de la construction transitive du verbe cease à partir d’un corpus littéraire ». Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise 24. (p. 117-137) (20p.)

2005. « Monologue intérieur et discours rapporté : parcours entre narratologie et linguistique ». Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise 25. 2004. (p. 9-24) (15p.)

2012. « Syntax in Wonderland. Les déconnexions forme / sens et la syntaxe dite mensongère ». Les déconnexions forme / sens et la syntaxe dite mensongère. E-rea, volume 9.2. 

2013. « Entre stabilité et instabilité : l’ordre des mots dans l’espace de la phrase ». L’ordre des mots dans l’espace de la phrase. E-rea, volume 11.1. En collaboration avec Bernard De Giorgi.

2018. « Le reste persiste et signe. Quelques petits problèmes de grammaire anglaise (ir)résolus ». La Société de Stylistique Anglaise (1978-2018) : 40 ans de style / 40 years of style. Numéro-anniversaire d’Etudes de Stylistique Anglaise. Textes rassemblés et édités par Sandrine Sorlin. E.S.A. n° 12, 2018. (143-176) (33p.)

2018. « Entrer dans la langue ou dans les langues : de la langue maternelle à la langue mat-rangère » E-rea, volume 16.1.

2019. « You the Obscure, un pronom très personnel ». Revue E-rea, volume 17.2, décembre 2019. Numéro consacré à Paul Auster. Sophie Vallas (dir.). 

***

Directions de thèses

Thèse en cours (taux d’encadrement : 100%) 

  • Laura Vaccariello (L’extraposition en it : entre syntaxe, sémantique et pragmatique)(2017—)
  • Diego Iturriaga (Les propositions relatives à antécédent amalgamé et la question des transparent free relatives) (2019—)

Thèses soutenues (taux d’encadrement : 100%) 

  • Grégoire Lacaze : L’introduction du discours direct en anglais contemporain : entre contrainte(s) et liberté(s). (2007-2010). Thèse soutenue le 15 octobre 2010 à l’Université de Provence. Mention Très Honorable et Félicitations du jury à l’unanimité. Contrat doctoral (2007-2010).
  • Aurélie Ceccaldi : Les incises de discours rapporté à partir d’un corpus littéraire. (2007-2013). Thèse soutenue le 6 décembre 2013 à l’Université d’Aix-Marseille. Mention Très Honorable et Félicitations du jury à l’unanimité.
  • Élise Mathurin : It et la question de la référence. (2012-2018). Soutenue le 23 novembre 2018.
  • Alexandra Pedinielli-Féron : Les formes linguistiques de la représentation de la pensée dans trois œuvres de Virginia Woolf : Mrs Dalloway, Night and Day et Flush. Essai de typologie. (2013-2019). Soutenue le 30 novembre 2018. Qualifiée aux fonctions de MCF par le CNU (11è section).
  • Florence Floquet : La grammaire du monologue intérieur. (2013-2019) Soutenue le 15 mars 2019. Contrat doctoral (2013-2016). Qualifiée aux fonctions de MCF par le CNU (11è section).
  • Brigitte Philippe : That et absence de that. Frontières du discours indirect. (2012) Soutenue le 14 décembre 2019.  Contrat doctoral (2012-2015). Qualifiée aux fonctions de MCF par le CNU (11è section).

Insertion professionnelle  

  • Grégoire Lacaze, MCF de linguistique anglaise au DEMA en 2011.
  • Aurélie Ceccaldi, MCF de langue anglaise (pour LEA) au DEMA en 2014.
  • Élise Mathurin, MCF de linguistique anglaise à l’université de Bretagne occidentale en 2019.
  • Florence Floquet, PRAG contractuelle à AMU (2020-1)

Directions de HDR (soutenues) 

  • Catherine Paulin (Université de Franche-Comté), en codirection avec Claude Delmas, HDR soutenue le 10 octobre 2008 à l’Université de Provence. (taux d’encadrement : 50%). Professeur à l’université de Strasbourg.
  • Bénédicte Guillaume (Université de Nice). HDR soutenue le 22 novembre 2013 à l’Université d’Aix-Marseille. (taux d’encadrement : 100%). Requalifiée par le CNU (2019). Professeur à l’Université de Toulon (2021—)

Participations à des jurys de thèses 

– Université Paris Sorbonne (Paris IV) : 

Mme Héloïse Lechevallier-Parent (10/12/2011, dir. P. Cotte) (pré-rapporteur) 

Mme Virginie Passot (10/11/2012, dir. P. Cotte) (pré-rapporteur) 

Mme Saghie Sharifzadeh (23/11/2012, dir. P. Cotte) (pré-rapporteur) 

Mme Marie Dubois-Aumercier (28/6/2014, dir. P. Cotte) (pré-rapporteur)

– Université Paris Ouest – Nanterre : 

Mme Virginie Iché (19/11/2011, dir. C. Bazin & J.-J. Lecercle)

– Université de Paris-Est Créteil :

Mme Hélène Debrabandère (11/01/2021, dir. Lucie Gournay)

– Université de Lorraine : 

Mme Élise Louviot (17/11/2012, dir. C. Stévanovitch) (pré-rapporteur et présidente)

– Université de Poitiers : 

Mme Raluca Nita (12/2006, dir. H. Chuquet) (pré-rapporteur)

– Université de Strasbourg : 

Mme Héloïse Perbet (6/9/17), dir. C. Paulin (présidente du jury)

– Université de Provence puis d’Aix-Marseille (AMU)

M. Grégoire Lacaze (15/10/2010, dir. M. De Mattia-Viviès), 

Mme Aurélie Ceccaldi (06/12/2013, dir. M. De Mattia-Viviès), 

Mme Élise Mathurin (23/11/2018, dir. M. De Mattia-Viviès), 

Mme Alexandra Pedinielli-Féron (30/11/2018, dir. M. De Mattia-Viviès).

Mme Florence Floquet (15/03/2019, dir. M. De Mattia-Viviès)

Mme Brigitte Philippe (14/12/2019, dir. M. De Mattia-Viviès)

Participations à des jurys de HDR 

– Université Paris Sorbonne Nouvelle (Paris III)

Mme Sara Greaves (04/07/2017, dir. M. Porée)

– Université Paris Sorbonne (Paris IV) : 

Mme Emmanuelle Roussel (1/07/2013, dir. W. Rotgé) (pré-rapporteur) 

Mme Laure Gardelle (22/11/2014, dir. W. Rotgé) (Présidente) 

Mme Blandine Pennec (04/07/2016, dir. W. Rotgé) 

Mme Elise Mignot (1/12/2017, dir. W. Rotgé) (pré-rapporteur) 

M. Grégoire Lacaze (3/7/2018, dir. W. Rotgé)

– Université Paris – Diderot : 

M. Bruno Poncharal (03/12/2012, dir. A. Celle)

– Université Paris Ouest – Nanterre La Défense (Paris X) : 

Mme Nathalie Vincent-Arnaud (11/2008, dir. W. Rotgé) (présidente) 

Mme Linda Pillière (12/2008, dir. J.-J. Lercercle) (pré-rapporteur) 

M. Manuel Jobert (14/06/2010, dir. W. Rotgé) (pré-rapporteur) 

Mme Simone Rinzler (10/06/2011, dir. J.-J. Lecercle) (pré-rapporteur) 

M. Bertrand Richet (18/11/2011, dir. W. Rotgé) (pré-rapporteur) 

Mme Sandrine Sorlin (10/12/2011, dir. J.-J. Lecercle) 

– Université de Provence puis d’Aix-Marseille (AMU)

HDR Catherine Paulin (10/10/2008, dir. M. De Mattia-Viviès)

HDR Gérard Mélis (03/12/2011, dir. J.-M. Merle)

HDR Bénédicte Guillaume (22/11/2013, dir. M. De Mattia-Viviès).