VALLAS Sophie

Professeure des universités

Professeure des universités

Directrice de l’ED 354 “Langues, Lettres et Arts” (AMU)
Responsable du Programme D “Le sujet comme objet”

Co-responsable du projet transversal HÉPISTÉA (Histoire et Épistémologie des Études Anglophones)

Responsable du thème D2 “Nouvelles frontières du récit de soi”

Coordonnées de contact :

Domaines de recherche

  • Je travaille sur la littérature des États-Unis contemporaine, sur la fiction et surtout sur les formes de l’écriture de soi : autobiographie, autofiction, memoirs. Mes travaux principaux portent sur Paul Auster, Jerome Charyn et, plus récemment, Daniel Mendelsohn. Depuis quelques années, je m’intéresse tout particulièrement aux récits de soi des enseignants et enseignants-chercheurs, travail qui va de pair avec, tout d’abord, la rubrique d’entretiens que j’ai fondée dans E-rea, intitulée « Grands Entretiens. Archéologie d’un parcours » et consacrée à la trajectoire personnelle et professionnelle d’universitaires dans le domaine des Études anglophones, mais aussi avec le projet Hépistéa (Histoire et Épistémologie des Études Anglophones ») que je codirige avec Anne Page, et enfin avec la valorisation du fonds d’archives Marc Chénetier, dont je m’occupe au sein du LERMA.

Siècles d’étude

  • XXe-XXIe siècles

Créatrice et responsable de la rubrique “Grand Entretien. Archéologie d’un parcours” dans E-rea.

Responsable de la rubrique “Reconnaissances” dans Transatlantica.

Formation initiale

  • Ancienne élève de l’ENS Fontenay-St-Cloud (1986-90). 
  • Agrégée (1989)

Carrière

  • AMN à Orléans
  • ATER à Chambéry
  • MCF à l’Université de Provence (1997-2011)
  • PR à Aix-Marseille Université (2011-)

Daniel Mendelsohn’s Memoir-Writing. Rings of Memory

Sophie Vallas, dir – 2021

Ouvrage

Jerome Charyn et les siens. Autofictions. Presses Universitaires de Provence, 2013.

Édition d’ouvrages ou de numéros de revues

1. Claire Sorin et Sophie Vallas (ed.). Dossier : « L’Amérique militante aujourd’hui », Transatlantica, revue en ligne de l’AFEA, 2008 :1

2. Pierre Gault. Lyrisme de l’homme ordinaire. Dix études sur la littérature américaine moderne. Sophie Vallas (édition et préface, 9-14), Limoges : Éditions Lambert Lucas, 2009.

3. Sophie Vallas, Richard Phelan, Sylvie Mathé et Hélène Christol (ed.). San Francisco. À l’Ouest d’Éden. Aix-en-Provence, Presses de l’Université de Provence, 2012.

4. Conversations with Jerome Charyn. Sophie Vallas (édition, préface, chronologie, bibliographie). Jackson, The University Press of Mississippi, 2014. 

5. Sylvie Mathé et Sophie Vallas (ed.). European Perspectives on the Literature of 9/11 (Sophie Vallas : introduction). Paris : Michel Houdiard, 2014.

6. René Alladaye et Sophie Vallas (ed.). Dossier : “Jeux et enjeux du texte”. Transatlantica, revue en ligne de l’AFEA, 2013:2

7. Nathalie Cochoy et Sophie Vallas (ed.). Disparitions. Littérature et arts américains/ Disappearances. American literature and the artsCaliban, n°56-2016, Presses Universitaires du Midi, 2016.

8. Guillaume Marche et Sophie Vallas (ed.). Mouvement, enracinement, fixité / Movement, Place, Fixity. Revue Française d’Etudes Américaines, n° spécial 149, Paris, Belin, 2016.

9. Claire Sorin et Sophie Vallas (ed.). “A Death of Own’s Own”. Narratives of the (Un)Self: American Autothanatographers, 19th-21rst Centuries. E-rea, 15.1/2017. 

10. Sophie Vallas (ed.). “Exploring Paul Auster’s Report from the Interior“, E-rea, 17.1/2019.

11. Sophie Vallas (ed.). Daniel Mendelsohn’s Memoir-Writing: Rings of Memory, Lexington Books (US), 2021 (à paraître).

Chapitres d’ouvrages

1. “Liam O’Flaherty : l’exil de la nouvelle”, in Jacqueline Jeunet (ed.) : La nouvelle irlandaise de langue anglaise, Presses Universitaires du Septentrion, 1996, pp. 59-75.

2. “The Voice of a Woman Speaking : voix et présences féminines dans les romans de Paul Auster” in Annick Duperray (ed.): L’œuvre de Paul Auster, approches et lectures plurielles, Actes Sud/Université de Provence, 1995, pp. 164-175.

3. “‘Both actor and audience in a theater of one’ : entre l’œil et la voix, Marco funambule”, in Yves-Charles Grandjat (ed.) : Moon Palace, Ellipses, 1996, pp. 133-142.

4. “The Invention of Solitude de Paul Auster : Tours et détours psychanalytiques”, in L’Harmattan/Université de Provence, n°7, premier semestre 1998, pp. 37-46.

5. “Reflets de l’auteur dans les textes et paratextes de Paul Auster : entre auto-fascination et auto-dérision” ; in Autoscopies, représentation et identité dans l’art et la littérature, Annales de l’Université de Savoie, n°24, septembre 1998, pp. 243-257.

6. “‘Such an ordinary story’ : le corps à la rescousse dans “The Man Who Gave up his Name”, de Jim Harrison (Legends of the Fall) », in Variations sur le thème de l’étrangeté, Annales du Monde Anglophone, L’Harmattan-Sorbonne Nouvelle, n°11, 1er semestre 2000, pp. 141-151.

7. “Un tout petit voyou dans un petit youyou : la fugue ambiguë de Lionel Tannenbaum “, in Profils Américains, J. D. Salinger, n°14 (Sylvie Mathé, ed.), 2001, pp. 35-48.

8. “Marguerite, Marina, Beryl et les autres : les femmes du président, les femmes de l’assassin dans Libra , de Don DeLillo”, in Profils Américains, Don DeLillo, n° 16 (François Happe, ed.), 2003, pp123-141.

9. “‘All the others inside me’ : les enjeux ambigus de la citation dans “The Book of Memory” (The Invention of Solitude) de Paul Auster », in La Citation à l’Œuvre, Actes du Colloque (Aix-en-Provence, 2003), revue électronique e-rea, printemps 2004.

10. “‘A wonderful cross to carry’ : les confessions de Chester Himes, entre autobiographie et littérature carcérale” (Actes du colloque « Confessions », Aix-en-Provence, mars 2004), in Sylvie Mathé et Gilles Teulié (ed.) : Cultures de la confession ; formes de l’aveu dans le monde anglophone, Publication de l’Université de Provence, 2006, p. 169-179.

11. “Le paon, le Noir de villes et le Noir des champs : regard sur le bestiaire coloré des nouvelles de Flannery O’Connor”, in Marie-Claude Perrin-Chenour (ed.) : Flannery O’Connor, the Complete Stories, Editions du Temps, 2004, pp. 80-91.

12. “Fou noir/reine blanche : la symbolique de la femme blanche dans les premiers romans de Chester Himes (If He Hollers Let Him Go (45), Lonely Crusade (47) et The End of a Primitive (56))”, in Claudine Raynaud (ed.) : La couleur du temps dans la culture afro-américaine, Cahiers de Recherches Afro-Américaines : Transversalités (Presses Universitaires François Rabelais), n°1, 2005, p. 95-112.

13. “La possibilité d’une île: la mythologie du Bronx, archipel enchanté, dans trois textes autobiographiques de Jerome Charyn”, in Nathalie Cochoy et Sylvie Maurel (eds.): L’Art de la ville/ The Art of the City, Anglophonia/ Caliban (Université Toulouse-II-Le Mirail), n°25/2009, p. 75-85.

14. “‘It’s all about being connected’: il est sept heures, New York s’éveille: la corde raide du funambule au cœur du récit dans Let the Great World Spin“, Toulouse, Miranda, 2014.

15. « D’autres vies dans la mienne : l’écriture (auto)biographique de Jerome Charyn », in Joanny Moulin, Yannick Gouchan et Nguyen Phuong Ngoc, Études biographiques. La biographie au carrefour des humanités, Paris, Honoré Champion, 2018, 135-144.

16. “Auster, Paul”, in Michèle Gally (ed.), Le bonheur. Dictionnaire historique et critique, CNRS Édition, 2019, p. 132-136.

17. “Fitzgerald, Francis Scott”, in Michèle Gally (ed.), Le bonheur. Dictionnaire historique et critique, CNRS Édition, 2019, p. 167-170.

18. “Twain, Mark”, in Michèle Gally (ed.), Le bonheur. Dictionnaire historique et critique, CNRS Édition, 2019, p. 225-229.

Articles dans des revues internationales

1. “Savage Shorthand: Jerome Charyn, biographe habité d’Isaac Babel, autobiographe et faussaire”, in Vincent Broqua et Guillaume Marche (ed.): L’épuisement du biographique?, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars Publishing, 2010, p. 449-459.

2. “Les portraits d’enfants morts dans “The Book of Memory” de Paul Auster (The Invention of Solitude) ou la tentation du nécrologue”, in Sophie Chiari (ed.), Images of Fear/ Les images et la peur, Interfaces (College of the Holy Cross, Massachussets/Université Paris Diderot), n°31, 2011, p. 69-82.

3. “Call Her Isola: Ed McBain’s Mythical City in the 87th Precinct Series”, in Hans-Jürgen Grabbe, David Mauk and Ole Moen (eds.), E Pluribus Unum or E Pluribus Plura? Unity and Diversity in American Culture, Heidelberg Universitätsverlag Winter 2011, 241-269. 

4. “Deux tours, deux dates et une seule photographie : “la catastrophe qui a déjà eu lieu” dans Let the Great World Spin, de Colum McCann”, in Bertrand Gervais, Alice van der Klei et Annie Dulong (eds.), L’imaginaire du 11 septembre 2001. Motifs, figures et fictions, Montreal: Editions Nota Bene, 2014. 

5. “Rosebed: the stuff beds are made of in Daniel Mendelsohn’s An Odyssey”, in Sophie Vallas (ed.): Daniel Mendelsohn’s Memoir-Writing: Rings of Memory, Lexington Books (US), nov. 2020 reporté à avril 2021 (retard Covid).

6. “Introduction”, in Sophie Vallas (ed.) Daniel Mendelsohn’s Memoir-Writing: Rings of Memory, Lexington Books (US), nov. 2020 reporté à avril 2021 (retard Covid).

7. “The Bronx in Short Trousers: Jerome Charyn’s Mischievous Childhood Recollections in The Dark Lady from Belorusse“, in Life Writing, Taylor & Francis Online (08 April 2021). https://doi.org/10.1080/14484528.2021.1907890

Articles dans des revues nationales

1. “Radio Eireann : les nouvelles, par Frank O’Connor” : Études Irlandaises, n° XVI-2, décembre 1991, pp. 43-53.

2. “La critique comme quête : les essais de Paul Auster”, Le Magazine Littéraire, dossier Paul Auster, n°338, Décembre 1995, pp.33-35.

3. “The Invention of Solitude de Paul Auster ou l’acquisition du nom propre”, Revue Française d’Études Américaines, n°70, octobre 1996, pp. 87-96.

4. “Moon Palace ou les errances du bildungsroman”, in Q/W/E/R/T/Y, Université des Pays de l’Adour, octobre 1996, pp. 225-233.

5. “S’écrire frère et gardien de son frère: les memoirs fraternels de Jay Neugeboren et John Edgar Wideman”, in Sylvie Mathé (ed.), Que peut la littérature?RFEA, n°130, 2011, 48-65.

6. “Une balle blanche dans un roman noir: le baseball au cœur de l’enquête dans Squeeze Play de Paul Benjamin (Paul Auster)”, in Peter Marquis (ed.), Sport et sociétéTransatlantica, 2011:2.

7. “Bartleby à Belleville ou quand les Malaussène invitent Isaac Sidel: le crossover fraternel de Daniel Pennac (Des chrétiens et des Maures) et Jerome Charyn (Appelez-moi Malaussène), in Benoït Tadié (ed.), Le roman policier, littérature transatlantique, Transatlantica, 2012:1

8. “Introduction” (avec René Alladaye) au dossier “Jeux en enjeux du texte”, Transatlantica, revue en ligne de l’AFEA, 2013:2

9. “Introduction”, European Perspectives on the Literature of 9/11. Paris : Michel Houdiard, 2014.

10. “Les formes de la disparition” (avec Nathalie Cochoy), introduction à Nathalie Cochoy et Sophie Vallas (ed.). Disparitions. Littérature et arts américains/ Disappearances. American literature and the artsCaliban, n°56-2016, Presses Universitaires du Midi, 2016, p. 5-10.

11. “Introduction” (avec Guillaume Marche), dans Guillaume Marche et Sophie Vallas (ed.): Mouvement, enracinement, fixité / Movement, Place, Fixity. Revue Française d’Etudes Américaines, n° spécial 149, Paris, Belin, 2016, p. 3-13.

12. “Introduction” (avec Claire Sorin), dans Claire Sorin et Sophie Vallas (ed.): “A Death of One’s Own”. Narratives of the (Un)Self: American Autothanatographers, 19th-21rst Centuries. E-rea, 15.1/2017. 

13. “Introduction”, in Sophie Vallas (ed.), “Exploring Paul Auster’s Report from the Interior“, E-rea, 17.1/2019.

14. “Report from the Interior in Paul Auster’s work: self-writing as ‘the uninterrupted narrative that continues until the day we die'”, in Sophie Vallas (ed.), “Exploring Paul Auster’s Report from the Interior“, E-rea, 17.1/2019.

15. “Saturne et l’orphelin : les relations familiales dans le cycle Isaac Sidel de Jerome Charyn”, in Sylvie Crinquand et Mélanie Joseph-Vilain (eds.), dossier « Le détective en famille », Textes & Contextes, 15-2, 2020.

Interviews

1. « Borrowing lives, Stealing Voices », foreword to « Finding the music : An Interview with Jerome Charyn on The Secret Life of Emily Dickinson », Richard Phelan et Sophie Vallas, in E-REA (8.2, 2011) : 

2. « “Pinocchio is still out there.” Listening to Jerome Charyn’s Everlasting Quest » (2009), in Sophie Vallas (ed.) Conversations with Jerome Charyn. Jackson: University of Mississippi, 2014 : 118-146.

3. “An Interview with Paul Auster”, Nathalie Cochoy et Sophie Vallas, Transatlantica 1/2015, 

4. “Marc Chénetier: découvrir et faire entendre “ce qui n’existait pas avant, pas comme ça””, Sophie Vallas et Nathalie Cochoy, E-rea, 13.1/2015, 

5. “Hélène Christol: enseignante-chercheuse, ou l’engagement à bonne distance”, Cécile Cottenet et Sophie Vallas, E-rea, 13.2/2016:1

6. “Jean-Jacques Lecercle ou le philosophe insistant : de l’héritier à l’enseignant-chercheur heureux”, Sophie Vallas et Jean Viviès, E-rea, 14.2/2017:1, 

7. “Laurent Danon-Boileau : “Ce qui m’a toujours intéressé, ce sont les faux plis””, Sophie Vallas et Aliyah Morgenstern, E-rea 15.2/2018, 

8. “Francis Bordat : « regarder les films de près pour ne pas être tenté de les prendre de haut »”, Serge Chauvin, Sarah Hatchuel et Sophie Vallas, E-rea, 16.1 /2018.

9. “Jacques Darras: questions de discipline et d’‘indiscipline’”, Marc Porée et Sophie Vallas, E-rea [En ligne], 16.2 | 2019, 

10. “Pierre Cotte: “Il faut voir l’arbre, la brindille et la forêt”, Monique De Mattia-Viviès et Sophie Vallas, 17.1/2019

11. « Bernard Brugière : le très éliotien paysan du Lot », Marc Porée et Sophie Vallas, E-rea, 17.2, 2020.

12. Sophie Vallas et Laurence Benarroche : “An Interview with Daniel Mendelsohn in Arles” (March 2019), illustrated by photographs by Andres Escobedo, in Sophie Vallas (ed.): Daniel Mendelsohn’s Memoir-Writing: Rings of Memory, Lexington Books (US), 2021 (à paraître).

Recensions

1. «‘Je parle à présent d’une chose évanescente, mais je sais qu’elle existe’: Jack Kerouac, correspondance», La Quinzaine Littéraire, n°787, 16-30 juin 2000, p.7-8.

 2. «Les morts et les mots : Denis Johnson», La Quinzaine Littéraire, n°795, 1-15 novembre 2000, p.6-7.

3. «Histoires d’hommes et récits d’anges : L’Ange sur le toit, de Russell Banks», La Quinzaine Littéraire, n° 807, 1-15 mai 2001, p.8.

4. «Du rififi en bigoudis : Mrs Ted Bliss, de Stanley Elkin», La Quinzaine Littéraire, n° 833, 16-30 juin 2002, p.9.

5. « ‘Salut, je suis Jack Kerouac, F.P., un nouvel écrivain. F. P. signifie furieux poète’ : Jack Kerouac, premiers écrits », La Quinzaine Littéraire, n°936, 16-31 décembre 2006, p. 5.

6. « ‘Je ne devrais pas être autant habité’ : la correspondance échevelée de William Burroughs (1945-59) », La Quinzaine Littéraire, n°944, 16-30 avril 2007, p. 13-14.

7. « Jack Kerouac, seul et déçu ; lettres choisies 1957-1969 », La Quinzaine Littéraire, n°965, 16-31 mars 2008, p. 7-8.

8. « Russell Banks à l’ombre du grand Hem », La Quinzaine Littéraire, n°966, 1-15 avril 2008, p. 4-5.

9. « ‘Et donc j’étais déjà présent dans le tissu des voix‘ : John Edgar Wideman, Le rocking-chair qui bat la mesure », La Quinzaine Littéraire, n°970, 1-15 juin 2008, p. 9-10.

10. David Roche: Conversations with Russell BanksE-rea, 10.1 2012, 

11. Nathalie Cochoy, Passantes à New YorkE-rea, 11.3 2013. 

12. Christine Savinel, Gertrude Stein. Autobiographies intempestives, RFEA n°151, 2017, 248-250.

13. Kathy Knapp. American Unexceptionalism. The Everyman and the Suburban Novel after 9/11, Transatlantica, 2/2017.

14. “Ce qui dévore nos cœurs : Louise Erdich”, Écritures croisées, Aix-en-Provence, 10-13 octobre 2019, Transatlantica 2/2018.

15. “Visual and Verbal Self-Portraiture”, Aix-Marseille Université, 9 octobre 2020.

16. Sonja Longolius. Performing Authorship. Strategies of “Becoming an Author” in the Works of Paul Auster, Candice Breitz, Sophie Calle and Jonathan Safran Foer. E-rea, 18.1, 2020.