La Séduction du discours / On Seductive Discourse

Séminaire « La Séduction du discours / On Seductive Discourse »

Soutenu par l’Institut universitaire de France

Responsable scientifique : Sandrine Sorlin (LERMA/IUF)

 

Les quatre séances du séminaire sur « La Séduction du discours » / « On Seductive Discourse » qui débutera à l’automne 2015 rassemblera des chercheurs français et étrangers spécialistes de linguistique, stylistique, analyse du discours et de rhétorique. Ce séminaire ambitionne de mettre en lumière les ressorts linguistiques, stylistiques et pragmatiques de la séduction discursive dans ce qu’elle a de plus joyeux et défamiliarisant (ce qui fait qu’un texte littéraire est particulièrement séduisant par exemple) et de plus sombre (lorsque le discours recherche l’adhésion de façon manipulatrice, parfois inconsciente). L’étude de la séduction du discours (de tout genre) prendra en considération à la fois la perspective du « séducteur » et celle du « séduit » et mettra en évidence les mécanismes cognitifs du discours manipulateur/séducteur.

 

Ce séminaire vise à répondre, entre autres, aux questions suivantes :

-          Quelle « rhétorique » rend un discours politique plus efficace qu’un autre en terme de séduction ? Une campagne politique peut-elle être menée sans séduction rhétorique ?

-          Quelles places sont attribuées au Soi et à l’Autre dans un jeu de séduction (à travers les pronoms personnels par exemple, les actes de langage) ?

-          Quel(s) genre(s) de manipulation un auteur/orateur fait-il subir à la langue afin de plaire ?

-          Quelques sont les singularités pragmatiques d’un discours séduisant ? L’humour ? L’ironie ?

-          Quels sont les tours linguistiques et stylistiques de la séduction à même de dissimuler un contenu plus idéologique ?

-          A contrario, que serait un discours non séduisant ? Pour quelles raisons un lecteur résiste-t-il parfois à la séduction et refuse-t-il d’être « transporté » ?

-          Où établir la frontière entre stratégies de persuasion, de manipulation et de séduction ? Quelles sont les caractéristiques pragmatiques et cognitives respectives de ces dernières dans leurs appels à la raison comme aux émotions ?

 

Le séminaire est dirigé par Sandrine SORLIN (PR, IUF).

 

Programme provisoire (dates et invités, à confirmer)

 

Jeudi 22 octobre 2015, salle T2 2.44 (Maison de la Recherche)

Jean-Jacques Lecercle (Paris Ouest Nanterre-La Défense, France) : ‘His words replete with guile’

 

Jeudi 11 février 2016, salle T1 3.011 (Pôle multimédia)

Michael Burke (Middelburg University) : "Literary seduction: Minds, bodies and non-textual phenomena"

Jim O’Driscoll (University of Huddlesfield) : "An interpersonal pragmatic take on ‘seductive discourse’"

 

Mardi 19 avril 2016, salle T2 2.44 (Maison de la Recherche)

Jonathan Charteris-Black (Bristol, University of the West of England)

Florent Montcomble (Université d’Artois, France)

 

Octobre 2016

Didier Maillat (University of Fribourg, Switzerland)

Jean Szlamowicz (Université de Bourgogne, France)